Les premiers sens qu’on développe dans l’utérus sont le toucher et l’ouïe. INSOUND™ vous invite à questionner ce rapport profond entre le corps et le son.

INSOUND-Richards_Portrait_texte-01

Chaque son, musique, bruit qu’on entend nous est transmis par des ondes sonores : des mouvements de molécules dans l’air qui font vibrer le tympan de l’oreille.

Si on prend cette notion et l’applique à la totalité du corps, on se rend compte que le corps entier, notamment les os, peut recevoir et comprendre le son par la vibration. Étant inspirée par cette notion de la conduction osseuse et le spectre de l’ouïe humaine, j’ai conçu un système portable et vibrant (un ‘wearable’) qui spatialise et distribue de la vibration et du son au corps, qu’il s’agisse de parole, de musique, ou de sons spécifiquement fabriqués pour faire imaginer de nombreuses autres applications possibles.

Ce ‘wearable’, INSOUND™, comporte quatre à huit vibreurs, qui sont intégrés dans un gilet léger qui se porte facilement par les personnes de diverses tailles.

antoine_maquette

Le son est composé d’ondes sonores qui nous atteignent en se propageant dans l’air (sauf si on est dans l’eau), faisant vibrer les molécules de l’air. Quand je parle du son, je parle de ce mouvement de molécules dans l’air qui font vibrer le tympan de l’oreille. On se rend compte que le son produit aussi de la vibration, par exemple, quand on touche à l’enceinte qui joue de la musique. Ça vibre.

Quand je parle de la vibration, je parle de cette sensation. C’est à la fois quelque chose qu’on entend et une sensation physique. Quand on prend l’énergie de ces ondes sonores et que l’on la transmet par des “excitateurs audio” (vibreurs), la sensation physique du son devient évidente. Le son agit toujours par la vibration, mais soit on l’entend, soit on le ressent, ou soit on l’entend et on le ressent en même temps. Le ressenti de la vibration sonore dépend aussi de sa fréquence. Si sa fréquence est très haute, on ne va pas ressentir les ondes sonores car elles sont trop petites, mais on va entendre le son (sauf si on est trop âgé ou malentendant). Si la fréquence est très basse, on va très bien ressentir sa vibration, car les ondes sonores sont très longues, mais on aura peut-être du mal à l’entendre.

walking through wavelengths

J’ai commencé ce projet par de la recherche participative. Comme cet objet est censé être convenable à un grand nombre de personnes, je voulais essayer de voir les réactions à la conduction osseuse et la vibration d’autant de personnes que possible avant de commencer à vraiment concrétiser mon idée.

J’ai démonté un petit amplificateur Bluetooth, pour me servir de ses composants fonctionnels. J’ai remplacé sa boîte externe qui amplifie le son par un vibreur. Cet appareil simple peut alors transmettre tout type de son que je choisis, en stéréo. J’ai fait mes premiers tests de cette manière, en faisant écouter des fréquences différentes aux participants par le coude et par la colonne vertébrale, pour essayer de connaître les différents seuils de sensibilité à la vibration.

Regarder ce vidéo pour mieux comprendre le processus de création du projet.